Traditions et savoir-faire


Ayizana vous fait découvrir le savoir-faire des artisans haïtiens grâce à une sélection de créations uniques que vous pouvez retrouver sur notre boutique en ligne. Nous travaillons avec des ateliers et des artisans indépendants dont le talent mérite d’être mis en lumière.

Nous partageons avec vous leur histoire, ce qui fait leur originalité. Une occasion, pour vous, de mieux connaître leurs techniques, leurs savoir-faire et de (re)découvrir Haïti à travers leurs yeux et leurs créations.

ATELIER CALLA

Atelier Calla, fondé et dirigé par Christelle Chignard Paul, collecte et transforme la corne de bœuf depuis 2007. Cette entreprise solidaire s’inscrit dans une démarche éco-responsable en contribuant à réduire les déchets et en proposant des bijoux et objets de décoration en matières naturelles entièrement fait-main.

S’inspirant du patrimoine culturel haïtien, Atelier Calla propose des créations modernes aux designs intemporels. L'objectif de Christelle est de donner un nouvel élan au travail artisanal en créant un atelier avec des artisans qualifiés. En plus de leur mission de créer des emplois stables pour les artisans, Atelier Calla soutient l'éducation au travers de l'organisation Fleur de Vie, qui forme des enseignants haïtiens et améliore l'environnement scolaire des enfants.Pour plus d'informations: http://www.fleurdevieonline.org

ANACAONA

Première lauréate du prix Terre de femmes France 2017 de la Fondation Yves Rocher, ANACAONA est une entreprise sociale qui grâce à son approche multisectorielle favorise à la fois la Promotion des Femmes, l’Environnement, la réduction des Maladies liées à l’Eau et le développement du Tourisme.


Fondée par Laure Bottinelli, spécialiste « Eau, Assainissement et Hygiène » dans le milieu humanitaire, en Janvier 2016, ANACAONA recycle des savons usagés collectés auprès des hôtels partenaires pour en faire des neufs. Une partie des savons est redistribuée dans des écoles qui sont démunies de tout produit d’hygiène et l’autre partie est revendue dans des boutiques ou dans les hôtels de Port-au-Prince.
Quatre nouvelles écoles de Cité Soleil ont rejoint le programme de prévention du choléra cette année.

EDNORD COLLECTION

Maroquinerie et broderie en perles


Les premiers ateliers de perlage datent des années 1940-1950 et se développent grâce à l’émergence du tourisme en Haïti. Jusque-là réservées aux objets rituels, les perles et les paillettes sont déclinées, depuis une vingtaine d’années, sur différents supports: sacs à main, pochettes et objets de décorations.


En Haïti, cet art populaire a gardé son caractère sacré. En effet, cette technique de tissage de perles était avant tout utilisée dans la confection des costumes de rara et autres objets rituels comme les drapo vodou, des pièces de tissus en satin ornés de perles et de paillettes colorées. Ces objets d’art d’une grande finesse restent cependant des pièces de collection, très convoitées par les amateurs d’art étrangers. Les artisans ont dû, peu à peu, adapter cette technique à la confection des accessoires de mode plus accessibles au grand public.


Jean Ednord Joseph, artisan- créateur, « amoureux des paillettes » est passé maître dans l’art de la confection d’accessoires de mode haut de gamme. Dans son petit atelier, situé à Fontamara, il crée des accessoires d'exception avec une finition irréprochable. La fabrication d'une pochette en perles peut prendre plusieurs jours.

ROSEMOND FRANCOIS

KREYASYON AN NOU

François Rosemond, artisan sculpteur, fondateur de Kreyasyon An Nou* (Nos Créations)

Né en 1984, il découvre la sculpture sur pierre dès l’âge de 12 ans grâce à son grand frère Pierre-Hérold François. Trois ans plus tard, il aura la chance de travailler avec deux grandes figures de la sculpture en Haïti, Jean-Brunel Rocklor et Jean Camille Nasson.

Jeune sculpteur, il se fait connaître au début des années 2000 en exposant ses œuvres dans plusieurs lieux culturels de la capitale haïtienne. Il participe à sa première exposition au Palais National en 2003 puis au Ministère de la Culture en 2008, lors d’une cérémonie en mémoire de Jean Camille Nasson.

Son talent lui ouvre les portes de l’international. En 2011 il expose au Zora Festival en Floride, puis au Consulat d’Haïti à Paris, en 2013.

Il continue néanmoins à se former afin de perfectionner ses techniques en tant que sculpteur mais aussi en tant qu’artisan créateur de bijoux en corne et os. Il participe à plusieurs ateliers d’art organisés par l’association Promart en Haïti et en France.

En 2015, il intègre le séminaire de formation pour les designers de la fondation Urban Zen de Donna Karan.

En 2018, il reçoit le premier prix du concours national de sculpture sur pierre taillée organisé par Fondation klere Ayiti. Ce qui lui permettra de passer un mois en Colombie pour un séminaire sur l’artisanat.

Retrouvez les créations issues de notre collaboration avec Rosemond François sur notre boutique en ligne.